Jack's Blog

Je suis le blog de Jack

Trump gagne sur l'émotionnel

Publié le

23 août 2017

Symphoenix

Andy Warhol n’aurait pas pu rêver plus efficace en terme d’obtention de quarts d’heure de célébrité. Il suffit aujourd’hui d’affirmer haut et fort que M. Trump est un con pour être encensé le temps d’un instant savoureux. Ainsi, nous assistons à un balai de personnalités en mal d’amour aller à la soupe, tel que M. Lang déclarant que M. Trump a très mal géré le dossier nord-coréen. Quelle légitimité a-t-il sur ce dossier ? Les arcanes du pouvoir ne lui sont plus familières depuis quelques temps déjà alors pourquoi relayer la parole d’un ancien ministre de la culture sur un dossier touchant à la géo-politique ?

M. Trump a certes de nombreux défauts qui le rendent détestable sur bien des plans mais cette question doit être laissée aux discussions se tenant dans les différents cafés du commerce de la planète. Ne serait-il pas temps d’accepter que M. Trump a gagné les élections présidentielles américaines de 2016 et de réfléchir non pas à ce qu’il est, en tant que personne, mais aux phénomènes qui l’ont porté au pouvoir ? Cela servirait surement à permettre un retour à une forme d’apaisement par la Raison.

En l’état, M. Trump a gagné non seulement les élections mais également, par les réactions au combien biaisées qu’il provoque, la guerre de l’affect. Il est en permanence dans l’émotion et nous a conduit, par effet miroir, à réagir comme lui le fait. Alors cessons de lui accorder cette capacité qu’il a à cliver les consciences par des réactions purement émotionnelles pour enfin nous unir et combattre ce qu’il y a à combattre sur le terrain des raisons de sa réussite. Déminons, oui, déminons, un terrain au combien dangereux par la fertilité induite si propice à la germination des graines du rejet de l’Autre.

Pour le moment, nous ne pouvons que constater l’échec patent de l’intelligence collective. Nous sommes incapables d’évoquer M. Trump sans tomber dans l’excès, si cher à sa rhétorique. Nous servons sa cause en utilisant le moindre prétexte polémique pour l’attaquer personnellement alors qu’il devrait être ici question d’Idées.

M. Trump est un être immanent en cela qu’il porte en lui-même ses principes et se soustrait au sens commun. Se faisant, il génère autour de lui des réactions qui ne font que conforter son statut marginal qui a fait son succès. Oui, il a accompli sa quête du pouvoir en s’inscrivant à contre-tendance d’un mouvement aux allures puissantes mais silencieusement contesté par le peuple. Ce qui a porté M. Macron à l’Elysée et M. Trump à la Maison Blanche relève du même mécanisme. Ce n’est pas de la provocation que de le dire. Il va falloir vraiment réaliser que la perception d’une déconnexion, voire d’une corruption, des Elites par la masse a suscité rejet de l’Ancien Modèle et ouvert la voie à l’émergence de phénomènes outranciers.

Cessons d’attaquer M. Trump sur ce qu’il est pour enfin s’intéresser à ce qu’il incarne, ce serait notre meilleure réponse à une question primordiale…

Classé dans : Politique, Perso

Mots clés : Trump


À lire également :