Jack's Blog

Je suis le blog de Jack

Musulmans de France, à vous d’entrer dans la partie

Publié le

08 janvier 2015

Symphoenix

En ce matin du 7 janvier 2015, 3 individus fanatisés sont entrés au coeur de la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo et ont abattu froidement, entre autres, les caricaturistes les plus talentueux de la France du XXIème siècle, faisant à l’heure où j’écris ces lignes 12 victimes, dont 2 policiers.

Le répertoire français étant riche en synonymes des mots « odieux » et « barbare », je vous épargnerai donc tous les qualificatifs me venant à l’esprit pour désigner ce qui est, et espère restera, innommable; lui donner une désignation revenant à en réduire sa portée et sa puissance intrinsèque… Car il y aura un avant et un après 7 janvier 2015, de la même manière qu’il y a eu un avant et un après 11 septembre 2001 aux USA. Et je fais référence ici à l’impact d’un événement traumatique sur la psyché collective.

Si je me décide à publier un article sur ce thème, c’est qu’il me semble que l’on peut collectivement parvenir à transcender cet événement afin d’en faire le pire cauchemar de Marine Le Pen.

Je m’explique : la principale force de son parti était qu’il avait jusqu’à maintenant le monopole du thème de la radicalisation islamique. Même si la droite buissonnienne (aidée par Zemmour) flirtait parfois avec ce sujet sans vraiment l’aborder frontalement, les autres partis avaient développé, jusqu’à aujourd’hui, une forme de myopie à ce propos. Ceci expliquait que le parti frontiste imposait sa dynamique aux autres car étant en phase avec une partie de plus en plus importante de l’opinion publique. Désormais, l’impact de ce qui s’est déroulé ce jour est tel que le sujet ne pourra plus être ignoré de quiconque et sera très clairement mis sur la place publique.
C’est là que doit rentrer en jeu notre intelligence collective. Et il faut qu’elle se manifeste chez les intervenants publics, qu’ils soient politiciens, journalistes, artistes, écrivains, caricaturistes… afin de clairement tracer une ligne sur le sol qui marquerait la séparation fondamentale qui existe entre ISLAM et islamisme. J’entends par là que nous devons aider la majorité des musulmans restée, jusque-là, silencieuse à prendre position et hurler leur colère vis-à-vis d’actes qui les répugnent autant que leurs concitoyens. Il ne faut plus qu’ils hésitent à prendre position car leur silence facilite, et facilitera, le travail de ceux qui veulent tenter d’amalgamer des thèmes pourtant insolubles.

Nous sommes à un tournant de notre Histoire et il est crucial que chacun se mobilise à son petit ou grand niveau pour lutter contre la germination des semences du Mal qu’ont balancées à tout vent ces assassins.

Quelle meilleure façon d’honorer la mémoire et les idéaux des défunts que de faire de leurs disparitions une arme anti-intolérance ?

Et d’ailleurs, quel plaisir de voir tous ces gens (100 000) se réunir spontanément à travers toute la France pour s’inscrire en faux avec ce qui venait de se dérouler le matin même. Quand j’assiste à ça, je suis fier d’être Français. Là se situe mon patriotisme.

Au passage, ce que nous prenons en pleine face aujourd’hui est malheureusement la réalité quotidienne que vivent beaucoup de pays à travers le monde.

En référence à Abd Al Malik, je terminerai par ces mots : Qu’Allah bénisse la France.

PS (sic) : Mon coeur est à gauche et je n’ai pas de portefeuille…

 

Update du 2015/02/22 : http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/02/21/musulmans-et-juifs-forment-une-chaine-humaine-autour-de-la-synagogue-d-oslo_4581170_3214.html

 

Classé dans : Politique, Perso

Mots clés : Charlie


À lire également :