Jack's Blog

Je suis le blog de Jack

 

QUESTION: Mr. Armstrong; je travaille dans une salle des marchés depuis 4 ans maintenant. Je dois dire, tout le monde vous lit. Le mot d'ordre par ici à la banque est de ne jamais être à contre-sens de votre modèle informatique. Certains continuent de dire que vous manipulez le monde et d'autres, que vous êtes le père de l'analyse. Lequel est-ce ? Est-ce que cela vous importe ? Au fait -- Joyeux Anniversaire.

CB

REPONSE: Merci. Je suis parti à New-York pour le weekend. Bon, concernant la bêtise sur la manipulation (des cours), personne ne peut y arriver - pas même les banques centrales et leur assouplissement quantitatif, leurs trillions de dollars ou que sais-je… Elles ne contrôlent seulement qu'une petite partie de l’aspect monétaire tandis que le gouvernement en contrôle la majorité et reproche par la suite avec malice à la banque centrale de ne pas arriver à neutraliser ses machinations stupides consistant à emprunter perpétuellement plus chaque année, augmenter les taxes, et traquer les capitaux. Et pourtant, on ne sait comment, la Fed est censée neutraliser toutes ces sottises. Les gens regardent seulement l’argent que ‘créé’ une banque centrale et ignorent qu’une dette galopante est pire en ce sens qu’elle génère de l’argent qui paie des intérêts. Laissez la Fed créer un trillion et j’en vois déjà certains prêts à s’en prendre aux institutions avec des fourches et des torches. Et pourtant, ceux-là même sont bien étrangement silencieux au sujet des déficits du budget, ignorant que c’est là qu’est VRAIMENT créée la monnaie.

Pour ce qui est d’être le père de l’analyse, pas sûr de savoir ce que ce titre signifie. Les gens ont fait de l’analyse bien avant moi. Même l’analyse des cycles n’est pas de mon cru. Voici une tentative de cartographie du cycle commercial dont on doit la paternité à un fermier du milieu du 19e et qui fût publié en 1933 par le Wall Street Journal.

Correct, notre modèle informatique cartographie le temps bien plus précisément et nos méthodologies sont complètement différentes de ceux qui publient, ou qui utilisent, l’analyse des cycles pour faire des prévisions. J’ai été surnommé le père de l’analyse des flux de capitaux et son inventeur jusque par la CIA, mais pas celui de l’analyse des cycles.

Je suis en train de travailler sur ‘La Géométrie du Temps’ qui passe en revue les nombreuses personnes qui ont exploré l’analyse des cycles et leurs méthodologies. Avec un peu de chance, cela conduira le sujet à être enseigné à l’université un jour.

 

Source : http://armstrongeconomics.com/2014/11/01/cyclical-analysis-perhaps-one-day-it-will-be-taught-in-university/ (2014-11-01)

Classé dans : Economie

Mots clés : ECM, analyse, cycle, Martin Armstrong


À lire également :