Jack's Blog

Je suis le blog de Jack

 

Le gouvernement Syriza fait marche arrière après avoir réalisé que Bruxelles déclarerait une guerre économique contre la Grèce en essayant délibérément de plonger le pays dans un état de ruine totale et ce, de manière bien plus terrible que les sanctions imposées à la Russie. C’est un triste jour pour le monde entier. C’est un exemple terrible qui démontre que la Troïka est le nouvel équivalent du triumvirat romain, actant la mort de la démocratie. Les Européens se souviendront de ce jour comme de celui où la souveraineté nationale est morte.

Nous avons une copie de la lettre envoyée par la Grèce à destination de l’Union Européenne acceptant tous ses termes. C’est une reddition de souveraineté et il ne fait aucun doute que la vérité sur ce retournement sera cachée du public à l’échelle mondiale – et pas seulement aux Grecs. Toutes nos peurs concernant la mise en place d’un totalitarisme économique prennent corps. Les principes démocratiques sont morts : longue vie au totalitarisme. Aucun doute que ça été la fête à Bruxelles la nuit dernière (dans la coulisse, bien sûr).

Copie de la lettre (en anglais) : http://www.symphoenix.fr/data/documents/greek-letter-6-30-2015.pdf

 

Source : http://www.armstrongeconomics.com/archives/34234 (2015-07-01)

Classé dans : Economie, Politique

Mots clés : Grèce, totalitarisme économique, troïka, Martin Armstrong


À lire également :