Jack's Blog

Je suis le blog de Jack

"Une question de confiance" par Martin Armstrong

Publié le

14 août 2015

Symphoenix

 

QUESTION : Bonjour M. Armstrong, les êtres humains prennent leurs décisions selon leurs croyances plutôt que par rationalité. Votre cycle nommé « ECM (Modèle de Confiance Economique) »  est incroyable, en cela qu’il permet de visualiser le changement dans le sentiment « confiance » qui influence de si nombreuses décisions à travers le monde !
Est-il vraiment possible d’atteindre l’esprit humain via une approche logique ?
Comment pouvons-nous faire part aux autres de concepts importants, comme vos études, de la meilleure des manières ?

Cordialement,

P

REPONSE : La vaste majorité des gens veut croire en une véritable forme de puissance supérieure, ce qui s’applique également à la question des « conspirations ». Les gens n’arrivent pas à entrevoir que, peut-être, personne n’est vraiment en charge de tout orchestrer et que nous sommes plutôt à la merci des caprices du monde de la finance. J’ai emmené mon gendre à Washington pour des rendez-vous importants. Je lui ai dit de bien réfléchir avant de se décider à entrer dans la coulisse car voir les choses auxquelles j’assiste n’est pas souhaitable. Quand nous avons quitté Capitol Hill, il était choqué de réaliser que tout ceci est comme un train hors de contrôle. Personne n’est en charge de quoique ce soit. Ils essaient simplement de régler chaque crise quand elle se présente. Il n’y a aucune stratégie de long-terme et certainement pas de planification. Tout le monde créé de merveilleuses théories du complot, essayant d’échafauder des conspirations visant à détruire le monde sans compréhension rationnelle du fait que les gens qui font l’objet de leurs fantasmes ne sont juste pas assez intelligents pour cela.

Le G5 et les accords du Plaza visaient à faire chuter le dollar afin de réduire le déficit de la balance commerciale américaine. L’action de la Fed repose entièrement sur la confiance. Quiconque sait comment les choses fonctionnent réellement vous le dira – tout est une question de confiance. Les gens agissent par anticipation, qu’ils aient raison ou tort. Ceci est à l’origine du dicton « Acheter la rumeur, vendre la nouvelle ».

 

Source : http://www.armstrongeconomics.com/archives/21071 (2015-07-31)

Classé dans : Politique

Mots clés : ECM, accords du Plaza, Grèce, totalitarisme économique, troïka, Martin Armstrong


À lire également :