Jack's Blog

Je suis le blog de Jack

Eloge d’un manichéisme primaire

Publié le

08 décembre 2015

Symphoenix

 

Une ondulation parcourt la société. Ondulation de la peur. Ondulation de la haine.

Je suis le bien. Je t’emmerde. Tu es un incapable. Incapable de prendre position. Incapable de lutter.

Je suis le mal. Je te remercie de ta transigeance. Merci de peser le pour et le contre. Je me nourris de tes doutes.

Revenir à une lutte du bien contre le mal et en finir avec les tergiversations molles est devenu primordial. Eloge d’un manichéisme primaire. Il faut savoir faire la guerre lorsque celle-ci s’avère nécessaire. Et le combat d’aujourd’hui s’effectue sur le terrain des idées. En effet, celles que l’on nous présente, et qui semblent si appétissantes car pré-mâchées (autrement appelées "pensées McDo"), ne font que mettre le sens critique en péril !

Cesser de penser le monde, c’est capituler.

Alors voici une mise en garde : l’obscurantisme menace aujourd’hui de s’abattre sur nos âmes désenchantées car l’espoir n’est plus. Nous sommes tous en quête d’un leader qui saurait ré-insuffler cet élément vital à nos coeurs malades. Malades de douleurs égo-centrées et qui nous ont fait oublier que nous appartenons à un Tout. Et dans cette noble quête, nous sommes sur le point d’effectuer un bond en arrière majeur en renonçant aux valeurs qui ont fait notre Grandeur en remettant notre sort entre les mains d’individus qui ne recherchent que l’accession au Pouvoir pour ce qu’Il représente et non pour ce qu’Il permet d’effectuer, de bâtir, d’ériger.

Est-on réellement prêts à se fracasser le crâne contre le rempart de la bêtise car étant en totale déconnexion d’un monde en mouvement ? Sommes-nous arrivés au point où tout ce en quoi nous avons cru ne fait plus sens ? Pour beaucoup cela semble être le cas parce que nous sommes une société désorientée et fragilisée dans sa fabrique même, lasse des mensonges institutionnalisés et du carriérisme érigé au rang de vertu.

Mais ces pensées McDo ne font que remplir sans nourrir, ne font qu’attiser plutôt que d’apaiser et ne servent qu’un but : celui de permettre la mise en avant, étape par étape, d’une idéologie qui, pour l’instant, avance encore masquée : organiser une hiérarchisation de l’appartenance à la Nation France. Cela revient à mettre en action le vieux précepte qui veut qu’il faille diviser pour mieux régner. Nier l’entièreté d’un individu dans ce qui le compose, soit la conjugaison subtile du choix de sa religion (ou de son athéisme), de son orientation sexuelle, de son genre, de ses choix politiques etc, revient à renier une part de ce qui fonde notre Humanité. C’est cela la liberté, et c’est cela qui est menacé aujourd’hui même.

La médiocrité de nos dirigeants politiques est patente et il faudra une source d’énergie phénoménale pour enrayer une mécanique de conviction mortifère qui a désormais trouvé sa vitesse de croisière. Mais la tâche n’est pas impossible. D’ailleurs, est-ce français ?

A vos cerveaux !

Classé dans : Politique, Perso

Mots clés : France, république, Europe


À lire également :