Jack's Blog

Je suis le blog de Jack

Articles de la catégorie « Economie »

L'Inde a dépassé la France en termes de dépenses militaires, la chassant hors du top 5 mondial. Beaucoup pensent que cela est la conséquence de la montée en puissance de la Chine mais il est nécessaire de ne pas omettre sa relation envenimée avec le Pakistan. La guerre a changé de visage mais les nations s'équipent encore pour faire face à un type de conflit dont plus personne ne veut et qui a pour fondation la notion désuète de "construction d'empire".

Un peu d'Histoire nous permet de comprendre que la "construction d'empire" vient de la définition même de ce qu'est l'argent. Et oui ! Adam Smith (1723-1790) a écrit son ouvrage référence "La richesse des Nations" en étant influencé indirectement par un voyage à Paris où la définition de ce qu'était l'argent reposait sur son Agriculture. Cette vue de l'esprit dérivait de la pensée des Physiocrates, François Quesnay (1694-1774) en tête. Il est vrai qu'avant la Révolution Industrielle, au moins 70% du PIB d'un pays provenait de la culture de la terre. Lorsque la Grande Dépression frappa les USA en 1930, le taux de chômage était très élevé car 40% des travailleurs bossaient encore dans le domaine agricole. De cette façon, si l'Agriculture représentait l'essentielle de la richesse d'un pays, cela était logique de se dire que plus le territoire était vaste, plus on était puissant. Ceci est à la base du concept de "construction d'empire".

Lire la suite

Discours de la méthode

23 février 2018

Symphoenix

Préambule

J’ai entamé ce voyage sans a priori et les nombreuses années passées à observer les cours m’ont permis d’ouvrir la voie à une exploration débarrassée des modes, des préjugés ou des biais. Ce que j’ai entraperçu m’a laissé sans voix : l’ordre derrière le chaos. Ce n’est pas un terme galvaudé quand on en vient à l’interprétation des faits présentés ici.

Le substrat

Il est nécessaire de bien comprendre la nature du matériau dans lequel évolue les cours. Ce n’est pas un milieu qui obéit à la physique classique. Il n’y a pas de poussée qui se poursuit par une lancée : les cours ne sont qu’une succession de libération d’énergie dans un milieu vide, sans gravité, sans frottement, le vide absolu. C’est une matrice, une toile tendue. C’est bien de cette manière qu’il faut aborder ces mouvements. Quand on voit une hausse verticale, on est enclin à se dire que le mouvement va se poursuivre du fait de l’énergie déployée et qui nous semble, à cet instant, sans limite. C’est l’erreur du débutant ! Cette énergie est bien finie et son déploiement impacte le substrat qui accueille cette manifestation.

Lire la suite

Aristote et les sciences économiques

04 octobre 2017

Symphoenix

Les sciences économiques sont bien connues pour leurs théories fallacieuses basées sur des principes simplistes, telle que la croyance que tout est figé et demeure inchangé à travers le temps. La réalité est inaccessible aux universitaires dès lors que de telles croyances deviennent des objets à démontrer. Cependant, de plus grandes sottises, passées inaperçues, sont au coeur de nombreuses théories avec, en premier lieu, celle de la linéarité.

Notre système de pensée est un héritage de la séquence Aristotélicienne de logique : si X a lieu alors Y doit suivre… Malheureusement, nous pensons de manière linéaire et beaucoup de théories visent à embellir ce présupposé basique. Le monde de la finance veut sincèrement croire en des notions simplistes. « Augmenter les taux d’intérêt et la demande ainsi que l’inflation diminueront » est une de ces notions simplistes et erronées. L’Homme préfère croire dans des systèmes linéaires car dès lors que quelque chose a plus de 2 variables, cela devient difficilement compréhensible par des processus mentaux rationnels.

Lire la suite

Un nouvel Âge de la Connaissance

26 février 2017

Symphoenix

Platon raconte comment l’un des amis de Socrate, Chéréphon, avait demandé à l’oracle de Delphes s’il existait quelqu’un de plus sage que Socrate, et l’oracle avait répondu que nul n’est plus sage que Socrate. Socrate se demande alors ce que l’oracle a pu vouloir dire et il se lance dans une longue enquête auprès de ceux qui, selon la tradition grecque, possèdent la sagesse (hommes d’Etat, poètes, artisans), pour découvrir quelqu’un de plus sage que lui. Il s’aperçoit alors que tous ces gens croient tout savoir alors qu’il ne savent rien. Il en conclut que s’il est le plus sage, c’est parce que lui, au moins, sait qu’il ne sait rien. »

Imaginez qu’un modèle informatique traquant les flux de capitaux à la perfection existe et arrive à déterminer la façon dont l’énergie se propage dans les différents marchés grâce à une analyse totalement objective de plus de 6000 années d’Histoire car livrée par une IA qui s’auto-programmerait.

Imaginez ensuite que l’on se rende compte que toutes ces données permettent de VERITABLEMENT définir l’économie comme une science dure et non plus comme une science sociale où les dogmes et les croyances pullulent.

Imaginez enfin que l’on découvre en passant en revue « ses » analyses qu’il y ait un ordre INALTERABLE derrière ce qui apparaît comme chaotique ou hasardeux, que chaque pan de notre monde obéisse à un fonctionnement cyclique et qu’il soit possible de mettre en évidence ces cycles et la façon dont ils s’auto-influencent.

Maintenant, arrêtez d’imaginer !

Lire la suite



Une nouvelle étude publiée par le parti écologiste allemand place les USA en tête de la liste des paradis fiscaux pour les investisseurs étrangers. Ils ont mis en lumière quels étaient les Etats clés dans cette étude. J'ai déjà écrit sur ce sujet par le passé. Le fort afflux de capitaux arrivant de l'étranger aux USA est pour le moins ahurissant. Ce sont pas moins de 3 000 millionnaires Grecs, 10 000 Français, 6 000 Italiens, 2 000 Espagnols et environ 2 000 Russes qui sont venus s'installer aux USA.

Ceci ne fait que confirmer ce que nous constatons du point de vue des flux de capitaux. Les anti-dollar sont incapables de prendre en compte les informations internationales et ne font que se concentrer sur la Fed et le Département du Trésor. Ils semblent incapables de produire une analyse objective ou encore de contempler le monde dans son ensemble.


Source : https://www.armstrongeconomics.com/international-news/north_america/german-study-usa-is-the-top-tax-haven-in-the-world/ (2016-05-14)

Nous avons prévenu que les capitaux étaient entrés dans une phase de "Flight To Quality", alimentant la bulle du marché obligataire. Nous avons également averti que le marché des obligations à long-terme avait fait un point haut en Avril/Mai et qu'il fallait s'attendre à voir le rally s'étendre du côté de celles à plus courte échéance. Ce mouvement d'importance s'est matérialisé sous nos yeux. Le fait que les obligations à long-terme aient atteint un point haut avant celles à plus courte échéance, qui n'ont fait que monter depuis, reflète la réalité flagrante que les capitaux ne font plus confiance aux gouvernements sur le long-terme.

La FED avertit qu'elle va devoir augmenter ses taux afin de rétablir une forme de "normalité" dans la courbe des rendements. Quiconque ayant les pieds sur Terre ne devrait pas acheter des obligations à long-terme à ces niveaux. Les capitaux se rabattent sur un cycle d'investissement encore plus court et cela représente un fort danger potentiel pour le futur.

Lire la suite



Notre Cycle de la Guerre utilisait à l'origine comme fondation l'Index de Wheeler. Cependant, il y avait quelques problèmes majeurs concernant des événements clés qui étaient survolés. Nous avons donc corrigé les données et puis nous l'avons étendu à la période ayant suivi le décès de Wheeler. Ensuite, nous avons créé un index parallèle corrélé aux données économiques. Les résultats qui en découlèrent étaient qu'une série de cycles apparut et qu'une corrélation avec l'état de l'économie émergea très clairement, avec pour interface le poids de la dette. Le principe fondamental qu'induisit ce travail était le fait que nous puissions établir une distinction entre les troubles civils domestiques qui sont comme un point de départ évoluant parfois en révolutions, et les événements internationaux. Il existe plusieurs réponses politiques intéressantes qui déterminent souvent la tournure que prendront ces troubles.



D'un point de vue international, la guerre survient en conséquence de l'émergence de deux tendances différentes. Tout d'abord, il y a celle traditionnelle où l'économie décline, ce qui oblige le gouvernement à trouver un ennemi extérieur ou être condamné à faire face à des tensions intérieures qui aboutissent à son démantèlement. Cette version est entremêlée avec le Modèle de Trouble Civil et est souvent l'échappatoire choisie par le gouvernement pour maintenir son pouvoir en place. Ici, le Modèle de Trouble Domestique peut se transformer en un conflit international si les politiciens sont dans une situation désespérée de survie et considèrent cette option comme la seule issue possible pour eux.

Lire la suite

La rumeur enfle et ne semble pas prête de s'arrêter à le faire. Le coup ultime porté à l'Europe sera la défaillance de la plus grande banque allemande. Il se murmure dans quasiment chaque cercle d'influence que la Deutsche Bank va devoir se déclarer en faillite. Depuis mars 2015, les rumeurs s'enchaînent puisque la Deutsche Bank a échoué au stress test américain ce qui fut suivi par la démission de son dirigeant en juin de la même année. Un effondrement de la Deutsche Bank est grave et impactera très probablement l'Europe au point que tout le monde dans la coulisse redoute un "instant Lehman" à l'européenne. Des sources lient la décision de la Fed de ne pas augmenter ses taux à la peur d'être vue comme le déclencheur de cet effondrement. L'Allemagne va clairement devoir faire face à un choc majeur et si cela se combine avec l'histoire Volkswagen lors du point de retournement de la semaine prochaine, et bien nous serons dedans...

Lire la suite


 

La Réserve Fédérale a cédé face à la pression internationale, commettant exactement la même erreur que celle de 1927. A l'époque, s'était tenue une réunion secrète au cours de laquelle la FED accepta d'abaisser les taux US afin d'essayer d'aider l'Europe et ainsi réorienter les flux de capitaux vers le Vieux Continent. C'est tout l'inverse qui se développa en conséquence de cette décision et de plus en plus de capitaux abandonnèrent l'Europe pour venir se déverser sur le marché actions américain.

Lire la suite

QUESTION : Cher Martin, bien que je ne sois pas des plus informé en matière d'économie, je suis votre blog depuis quelques temps déjà. Je suis intrigué par les schémas que Socrates met à jour concernant le comportement humain. Je sais apprécier un bon puzzle. Nous n'avons de cesse de répéter chacune de nos actions mais cela, semble-t-il, devient de plus en plus destructeur à mesure que nos connaissances techniques se développent. Selon Socrates, la race humaine est-elle vouée à disparaître à cause de cela ? Ou bien ne l'envisage-t-il même pas ? (Je fais référence à Darwin). Tout ça ne me dit rien qui vaille.

Avec ma reconnaissance,

L.

Lire la suite

Fil Rss des articles de cette catégorie

page 1 sur 4 suivante »