Jack's Blog

Je suis le blog de Jack

Articles de la catégorie « Politique »

QUESTION : Cher Martin, bien que je ne sois pas des plus informé en matière d'économie, je suis votre blog depuis quelques temps déjà. Je suis intrigué par les schémas que Socrates met à jour concernant le comportement humain. Je sais apprécier un bon puzzle. Nous n'avons de cesse de répéter chacune de nos actions mais cela, semble-t-il, devient de plus en plus destructeur à mesure que nos connaissances techniques se développent. Selon Socrates, la race humaine est-elle vouée à disparaître à cause de cela ? Ou bien ne l'envisage-t-il même pas ? (Je fais référence à Darwin). Tout ça ne me dit rien qui vaille.

Avec ma reconnaissance,

L.

Lire la suite



L'hyperinflation vénézuélienne sur laquelle se focalise la presse illustre les causes réelles qui se cachent derrière un tel événement - l'écroulement total de la confiance dans la chose gouvernementale. Ceci n'est pas une question de quantité d'argent mise en circulation car ça reviendrait à mettre la charrue avant les boeufs. Lorsque la confiance disparaît, les gens se mettent à douter de leur propre gouvernement et se tournent vers l'utilisation de la monnaie des pays limitrophes. Ce fut le cas lorsque l'hyperinflation frappa l'Allemagne à l'issue de la première guerre mondiale, ainsi que pour d'autres pays d'Europe de l'Est sans oublier le Zimbabwe. La confiance s'effondrant, cette situation pousse le gouvernement à émettre de plus en plus d'argent. Ceux qui survivent à ce genre d'événement ne comptent plus que sur des biens tangibles et sur la monnaie des pays voisins.

Lire la suite



QUESTION : M. Armstrong, je trouve cela très révélateur que vous ayez averti depuis le début la Commission Européenne que cette idée de l'euro échouerait à cause d'une conception structurelle bancale. Pensez-vous qu'il existe un moyen de sauver le système européen désormais ?

REPONSE : Malheureusement, je crois que le projet européen dans son ensemble est complètement dysfonctionnel et qu'il a évolué en quelque chose d'anti-démocratique dans une tentative désespérée de garder la main sur les rênes du pouvoir. Bien sûr qu'il y a des choses qui pourraient être faites. Je pourrais probablement réparer le système en 90 jours, si ce n'est en 30. Mais on parle là d'une confrontation entre pouvoir politique et réalité économique et pour cette seule raison, aucune réforme n'est possible sans un effondrement total du système.

Lire la suite

 

La dévaluation chinoise réduit-elle la probabilité d'une hausse des taux de la FED ? Certains pensent que c'est le cas. Cependant, la FED est acculée et à moins qu'elle n'augmente les taux, la prochaine crise impactant les retraites va réduire à néant beaucoup plus de choses que ce que la majorité des gens imagine. Vrai, tout le monde, du FMI à la plupart des autres pays, supplie la FED de ne pas augmenter ses taux du fait de l'existence de positions vendeuses à hauteur de 9 trilliards de dollars. Il est également vrai que l'argent afflue de toute part sur les obligations d'Etats à court-terme (Flight To Quality) et qu'une augmentation des taux fera gonfler les chiffres du budget fédéral, ce qui tombe pile sur le point de retournement de l'ECM (Modèle de Confiance Economique) puisque le plafonnement de la dette arrive à échéance le 1er octobre 2015.

Lire la suite

 

QUESTION : Bonjour M. Armstrong, les êtres humains prennent leurs décisions selon leurs croyances plutôt que par rationalité. Votre cycle nommé « ECM (Modèle de Confiance Economique) »  est incroyable, en cela qu’il permet de visualiser le changement dans le sentiment « confiance » qui influence de si nombreuses décisions à travers le monde !
Est-il vraiment possible d’atteindre l’esprit humain via une approche logique ?
Comment pouvons-nous faire part aux autres de concepts importants, comme vos études, de la meilleure des manières ?

Cordialement,

P

Lire la suite

 

Le gouvernement Syriza fait marche arrière après avoir réalisé que Bruxelles déclarerait une guerre économique contre la Grèce en essayant délibérément de plonger le pays dans un état de ruine totale et ce, de manière bien plus terrible que les sanctions imposées à la Russie. C’est un triste jour pour le monde entier. C’est un exemple terrible qui démontre que la Troïka est le nouvel équivalent du triumvirat romain, actant la mort de la démocratie. Les Européens se souviendront de ce jour comme de celui où la souveraineté nationale est morte.

Nous avons une copie de la lettre envoyée par la Grèce à destination de l’Union Européenne acceptant tous ses termes. C’est une reddition de souveraineté et il ne fait aucun doute que la vérité sur ce retournement sera cachée du public à l’échelle mondiale – et pas seulement aux Grecs. Toutes nos peurs concernant la mise en place d’un totalitarisme économique prennent corps. Les principes démocratiques sont morts : longue vie au totalitarisme. Aucun doute que ça été la fête à Bruxelles la nuit dernière (dans la coulisse, bien sûr).

Copie de la lettre (en anglais) : http://www.symphoenix.fr/data/documents/greek-letter-6-30-2015.pdf

 

Source : http://www.armstrongeconomics.com/archives/34234 (2015-07-01)

Le nouveau président de la Commission Européenne Jean-Claude Juncker a intelligemment créé un exécutif européen composé en substance d’anciens politiciens uniquement. Son intention est de faire de l’expérience politique le seul critère d’admission au poste de commissaire. Il a commencé à solliciter un certain nombre d’ex-premier ministres pour qu’ils rejoignent son équipe car ils connaissent le métier et savent comment gérer l’opinion publique.


Juncker réalise que l’Union Européenne est au bord d’une dissolution. Il ne veut plus que des politiciens car ils savent comment jouer le jeu et faire en sorte que d’avantage de pouvoir soit remis entre les mains de Bruxelles. Il s’agit d’un pari audacieux qui montre qu’ils refusent toujours de corriger une grave erreur structurelle.

 

Source : http://armstrongeconomics.com/archives/24215 (2015-05-24)

J’ai écrit en détails sur la crise de la dette de 49 av. JC qui déboucha sur une guerre civile. Beaucoup de ce que les gens ont été amenés à penser tourne autour d’affaires politiques et de Cicéron dépeignant Jules César comme un dictateur assoiffé de pouvoir. Cela ne pourrait pas être plus faux. Cicéron était du mauvais côté et j’ai regroupé les écrits de tous les auteurs contemporains afin de démontrer qu’il s’agissait une fois de plus du résultat d’un problème lié à la dette. Les gens acclamèrent César lorsqu’il franchit le Rubicon et l’oligarchie (les Sénateurs) quittèrent Rome pour l’Asie. Alors, si César était le méchant de l’histoire, pourquoi sont-ils partis et pourquoi donc le peuple l’acclama ? C’est étrange que des individus aient nommé ainsi  le « Cato Institute » (Institut Caton en français : un think tank libertarien américain) en référence à l’un des politiciens le plus notoirement corrompu et anti-Républicain/Démocratique de tous les temps – merci à la propagande.

Lire la suite

QUESTION : M. Armstrong ; j’ai lu votre essai sur le cycle des 224 années qui annonce que l’apogée des US sera atteinte le 22 avril 2013. Ce fût le début de l’argumentation d’Obama en faveur d’une invasion syrienne. Je dois dire que je suis époustouflé par la précision de votre travail. J’ai lu un article de journal qui pointe cet événement comme le déclin des US en tant que puissance mondiale. Pouvez-vous expliquer comment et pourquoi vos modèles sont si précis ? Depuis cette date, tout ce que l’on peut lire désormais hors des Etats-Unis est comment l’Amérique est en train de perdre son rang de puissance mondiale sur tous les fronts : de la Chine à l’Europe en passant par la Russie.

Merci de m’avoir ouvert les yeux

Joseph

Lire la suite

La bêtise de Bruxelles consistant à pousser la Grèce à payer ses dettes alors que personne d’autre ne le fait est de la pure folie. La proposition que nous avons mise en avant lors de la « Conférence de la Solution » est beaucoup plus profonde que ce que beaucoup n’ont réalisé de prime abord. Eliminer la dette gouvernementale à un niveau fédéral sauverait l’Europe par le fait que cette sorte de conversion de créances en capital, que d’ailleurs Poutine est en train d’étudier au sujet de la Grèce mais en utilisant les avoirs étatiques grecs, est en définitive la seule solution. Le problème avec cette rustine d’une aide russe est qu’elle n’adresse pas les causes de la crise sous-jacente. C’est comme prendre un Advil contre la douleur sans se préoccuper de ce qui cause cette même douleur.

Lire la suite

Fil Rss des articles de cette catégorie

précédente page 2 sur 3 suivante