Jack's Blog

Je suis le blog de Jack

Articles marqués du mot clé « dette »

J’ai écrit en détails sur la crise de la dette de 49 av. JC qui déboucha sur une guerre civile. Beaucoup de ce que les gens ont été amenés à penser tourne autour d’affaires politiques et de Cicéron dépeignant Jules César comme un dictateur assoiffé de pouvoir. Cela ne pourrait pas être plus faux. Cicéron était du mauvais côté et j’ai regroupé les écrits de tous les auteurs contemporains afin de démontrer qu’il s’agissait une fois de plus du résultat d’un problème lié à la dette. Les gens acclamèrent César lorsqu’il franchit le Rubicon et l’oligarchie (les Sénateurs) quittèrent Rome pour l’Asie. Alors, si César était le méchant de l’histoire, pourquoi sont-ils partis et pourquoi donc le peuple l’acclama ? C’est étrange que des individus aient nommé ainsi  le « Cato Institute » (Institut Caton en français : un think tank libertarien américain) en référence à l’un des politiciens le plus notoirement corrompu et anti-Républicain/Démocratique de tous les temps – merci à la propagande.

Lire la suite

Une histoire d'Amour

20 décembre 2014

Symphoenix

Et alors que nous courons sur la route d’un futur incertain, la peur n’est plus. Habituellement guide suprême, maître de nos gestes, nous avons su la vaincre par la force de l’Amour. Ne serait-ce pas là l’entreprise du Malin que de réduire ce sentiment en un élément anodin, commercial ou acquis de la Vie ?

Le monde vu à travers les yeux de la peur fait peur. Cycle infernal qui piège de si nombreuses âmes en souffrance, ou des individus se posant les mauvaises questions. Et pourtant, parvenir à introduire l’Amour au sein de son existence revient à réussir l’introduction d‘une lumière à l’origine faible lueur qui, nourrie, devient rapidement éclat solaire. Le regard doit s’y habituer et c’est toute une éducation à refaire. Tellement puissante que rien ne saurait y résister : raison même qui fait qu’elle apparaît comme dangereuse (ou ridicule) à ceux qui cherchent à effrayer. Mais plus rien n’effraie le coeur en mouvement. Dieu ne se repose-t-il pas dans la raison ? Et ne se meut-il pas dans la passion ?

Combattre la peur par l’Amour est la seule solution face à la crise que nous allons vivre. Crise qui se manifestera à tous les étages de notre société car touchant à la dette des Etats. Nous sommes au bord du précipice : nous nous dirigeons vers des temps très sombres si nous ne retrouvons pas rapidement foi en l’Humanité, dont on a perdu la trace par l’optimisation à tout crin des moyens de production, car les problèmes auxquels nous allons devoir faire face lors des prochaines années viendront à bout des liens les plus fragiles.

Lire la suite