Jack's Blog

Je suis le blog de Jack

Articles marqués du mot clé « herlin »

L'argent est du temps économisé

22 février 2015

Symphoenix

 

"Deux grands penseurs de la seconde partie du XXe siècle ont écrit sur le temps et l’argent, et ce qu’ils exposent rejoint notre démarche, il s’agit de Jacques Derrida et Jean-François Lyotard.
 

Le premier, dans un texte lumineux d'intelligence, nous propose de renverser le proverbe bien connu "Le temps c'est de l'argent. Celui-ci traduit en effet des enjeux fondamentaux. Le temps est ici celui du travail et de la production qui peut ainsi se mesurer en argent. Le travail et la production jouant un rôle médiateur entre le temps et l'argent. Cette conception est celle de toute l'économie politique". En le renversant, Derrida change notre perspective. "L'argent c'est du temps" car "en tant que substitut ou équivalent général, il économise d'abord le temps de l'échange des choses et des biens ; il accélère à l'infini la circulation". Plus loin : "L'argent c'est du temps gagné, du temps économisé". En se substituant au troc, l'argent devient un élément de quantification de la valeur qui neutralise les caractéristiques individuelles des choses pour - par la détermination d'un prix - en accélérer l'échange.

Jean-François Lyotard, a développé cette problématique tout à fait nouvelle. "La monnaie n'est pas l'équivalent général des référents des échanges (les marchandises). Elle ne peut pas comme celles-ci être retirée de la circulation (consommée). Mais elle doit être l'équivalent (plus ou moins fidèle) du temps incorporé dans les marchandises, et perdu à les produire tant qu'elles ne sont pas échangées. [...], l'échange est un négoce de temps. Un signe monétaire, quel qu'en soit la nature, est du temps accumulé, "abstrait". Détaché des échanges "actuels" des marchandises ostensibles, il peut transférer le paquet de temps dont il est le signe sur n'importe quel moment de ces échanges". Cette conception est à l'opposé de celle de toute l'économie politique qui fait de la monnaie un simple bien (l'étalon), équivalent général de tous les autres. En fait la monnaie est une créance sur l'avenir, une croyance en l'avenir. La monnaie est l'avance qu'une économie se donne à elle même."

Source : HerlinEtudeFinance.pdf