Hommage à Fred Rister

Qu’on ait aimé ou pas tes créations, là n’est pas la question. Tu faisais de la musique en invoquant ce qu’elle a de plus essentiel, c’est-à-dire la transmission d’un état d’esprit. Le tien était à la fête. Tout le temps. Toujours… Se faisant, tu as égayé les nuits les plus sombres de beaucoup. Ils te seront en ce jour reconnaissants car ce que tu as mis tant de cœur à composer leur permettra, sans aucun doute, de surmonter la douleur de ta perte.

Ces années passées en ta compagnie m’ont permis de transcender une introversion maladive et, à mesure que je me délivrais de mes entraves, ton influence se révéla élévatrice. Que de bien as-tu fait sans que la Vie terrestre ne t’épargne. 9 cancers en 30 ans ! Mais tu les as combattu, défiant un destin où la pesanteur de ton talent était parfois vécue comme une contrainte, contrainte à la poursuite de la pratique de ce don aveugle qui t’était si cher. Il permit à beaucoup de devenir des stars.

“Lorsqu’on fait quelque chose, il s’agit d’en sortir et d’y rester.” Toi, mon ami, tu sors par la grande porte mais ton lègue te dépasse déjà. Tous ces rythmes digitaux venus de tes tripes plus que de tes méninges résonnent aujourd’hui de par le monde à l’unisson et je suis certain que là où tu te trouves, les anges dansent désormais sur de l’électro.

A la mémoire de Fred Rister…

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés