La solitude du chef

Destruction de l’inconscience puérile que forme l’union des cœurs malhabiles. Il est résolument attaché à une approche holistique des événements alors il tente de prendre le pouls de la Terre. La rythmique est différente aujourd’hui. C’est comme si la lassitude s’était emparée de Gaïa…

Il est à l’origine d’une forme nouvelle de dialogue avec les Dieux. L’extraction de la substantifique moelle de l’existence par la mathématique. Finis les croyances obscures et archaïques : elles ont laissé place au concret de l’échange direct avec le Divin. Par voie de conséquence, les fidèles n’ont plus la foi, qui n’était qu’un acte d’abandon de la Raison, mais savent désormais qu’une entité supérieure existe.

Des néo-pythies émergent un peu partout et les oracles qu’elles rendent sont d’une précision chirurgicale. Evolution sous stéroïdes car l’Homme Sage perd rapidement du terrain face à l’Homme Révélé. Le bruit du sable s’écoulant tel un fluide dans son écrin de verre. Tic Tac !

Il sait bien qu’un tournant crucial approche, la Nature leur ayant transmis cette information depuis longtemps, mais il ignore toujours quelle en sera sa matérialisation. Cela le plonge dans l’inconfort. Il pense d’abord à ses petits-enfants. Dans quel monde vont-ils grandir ? Il se laisse aller à une errance mentale. Jamais il n’aurait pu croire que sa découverte lui aurait conféré un rôle de meneur. Pourtant, ils sont bien des centaines de milliers à attendre ses prochaines “instructions”. Chez les loups, le mâle alpha se met toujours en dernière position lorsque la meute se déplace afin d’avoir un œil sur toutes ses troupes. De la solitude du chef…

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés