La société et le terrorisme

Est-ce que les actions terroristes, peu importe l’idéologie entraînant leur matérialisation, marquent les prémices de ce à quoi va ressembler l’expression populaire dans nos sociétés occidentales pour les 15 ans qui viennent ? Entre l’homosexuel refoulé d’Orlando décidant de détruire ceux qu’il n’a jamais réussi à pleinement aimer, le taré qui assassine 2 flics en France sous les yeux de leur fils de 3 ans et le dinguo Anglais qui tire, poignarde et balance des coups de pied (dans cet ordre) à une députée, on peut s’interroger sur ce qu’est devenue l’expression de la contradiction… C’est comme si la frustration,… Continuer la lecture

Ex nihilo

Il surfe sur un océan de destinées où chaque vague représente un futur possible. Tribulations fantasques d’un surfeur déjanté qui chuta plus d’une fois mais qui sut toujours remonter sur sa planche. Quel est l’avenir qui ne s’est jamais présenté à lui ? Il ne saurait le dire. Tout ce qu’il sait c’est que ses yeux sont faits pour contempler, ses poumons pour hurler, ses mains pour façonner et ses pieds pour courir. Si nul n’est prophète en son pays, lui est apatride. Il guide et se faisant, se trouve guidé. Il aime et se faisant, se trouve aimé. Il… Continuer la lecture

Moins que zéro

[ Ne jugez pas l’individu présenté ci-dessous : il n’est qu’un pur produit de notre société occidentale périclitante. S’il y a une critique à émettre, elle est à diriger contre le monde qui lui a permis de se développer en phagocytant les pulsions vitales d’autres. On ne combat généralement pas une maladie en en soignant les symptômes mais en adressant la cause sous-jacente de celle-ci. ] Sa matière cérébrale est constamment soumise à des décharges intenses de dopamine et de sérotonine. Il se sent bien. Tout-puissant. Il est drogué à la vie. A sa vie. Confort financier. Confort sentimental. Rien… Continuer la lecture