Moins que zéro

[ Ne jugez pas l’individu présenté ci-dessous : il n’est qu’un pur produit de notre société occidentale périclitante. S’il y a une critique à émettre, elle est à diriger contre le monde qui lui a permis de se développer en phagocytant les pulsions vitales d’autres. On ne combat généralement pas une maladie en en soignant les symptômes mais en adressant la cause sous-jacente de celle-ci. ] Sa matière cérébrale est constamment soumise à des décharges intenses de dopamine et de sérotonine. Il se sent bien. Tout-puissant. Il est drogué à la vie. A sa vie. Confort financier. Confort sentimental. Rien… Continuer la lecture

ScanLab

Démonstration de l’interface du module militaire ScanLab, outil développé afin de faciliter l’analyse d’éléments pathogènes ainsi que les communications Intranet s’y rapportant.

Re-Naissance

Sur la route de la Vie, j’ai trébuché. A perte de vue, s’étend mon bûcher. Je cohabitais avec elle. Elle me possédait bien que j’en sois le créateur. Or la bête a fini par triompher de ma volonté propre. Dans les méandres de l’insanité, elle me servit de guide mais désormais abandonné, je me retrouve à errer seul dans le labyrinthe sans fin de l’introspection. Sidération mortifère. Oui, je suis descendu dans les enfers de la folie avant de remonter en direction d’une lumière… céleste ! Mais cette ascension ne me fut permise que par l’intervention du Grand Responsable. Aujourd’hui,… Continuer la lecture

Eloge d’un manichéisme primaire

Une ondulation parcourt la société. Ondulation de la peur. Ondulation de la haine. Je suis le bien. Je t’emmerde. Tu es un incapable. Incapable de prendre position. Incapable de lutter. Je suis le mal. Je te remercie de ta transigeance. Merci de peser le pour et le contre. Je me nourris de tes doutes. Revenir à une lutte du bien contre le mal et en finir avec les tergiversations molles est devenu primordial. Eloge d’un manichéisme primaire. Il faut savoir faire la guerre lorsque celle-ci s’avère nécessaire. Et le combat d’aujourd’hui s’effectue sur le terrain des idées. En effet, celles… Continuer la lecture

Louvoiement

Une détonation résonne dans le lointain. La bête s’écroule, agonisante, ne pouvant plus fuir. Bien qu’agitant vivement ses pattes arrières, elle est allongée sur le flanc. Elle gît dans une flaque de fluide vital. Elle, reine de la Nature, succombait à un vulgaire ovule métallique. Elle les entend désormais se rapprocher en hurlant : On l’a eu ! On l’a eu ! Bientôt ils sauront. Ils sauront qui elle est en réalité. On lui avait maintes et maintes fois raconté qu’elle avait été recueillie bébé par des villageois alors qu’elle gisait grelottante dans la neige épaisse d’un rigoureux mois de… Continuer la lecture

Courir pour ne pas choir !

Ses jambes l’entraînent à l’insu d’un esprit qui souhaiterait le voir marquer une pause. Mais il s’est lancé dans une fuite en avant continue. Déconnexion du corps et de l’esprit. Car la peur de s’effondrer si immobile. Car la peur de sombrer dans des abîmes insondables si statufié. Là réside sa malédiction. Alors il accélère, jour après jour, sur la route d’une vie qu’il n’a pas l’impression d’avoir choisi. Comment pourrait-il en être autrement ? En faisant la guerre, nous recherchons la paix. Paradoxe typiquement humain. Échelle macroscopique se fondant dans celle microscopique. Lui en est la preuve vivante. Il… Continuer la lecture

D’autres mondes

Tellement d’éléments à prendre en compte. Tellement de facteurs à intégrer. Le Tout dans lequel on vit est si complexe qu’il n’existe aucune science permettant de l’appréhender dans sa globalité. La seule solution pour arriver à ce résultat est d’établir des ponts entre les différentes domaines de recherche. Pourquoi y-a-t-il eu un tremblement de terre au Chili le mercredi 16 septembre 2015 ? Et pourquoi la Nasa a-t-elle prévenu que la tâche solaire AR2415 voyait son activité augmenter le 17 septembre de cette même année ? Ne faut-il pas toujours que la majorité ait tort pour qu’une nouvelle vérité émerge… Continuer la lecture

Le réveil des consciences

Comment peut-on entasser sciemment des réfugiés dans un train, leur faisant miroiter une issue à leur malheur, avant de briser leur rêve de liberté en tentant de les parquer dans des camps d’INfortune ? Comment ne pas voir l’Histoire se répéter (et non bégayer) sous nos yeux ? Comment lutter contre la « bête immonde » et ses rejetons ? Comment faire comprendre que le métissage est une chance en cela qu’il engendre les plus belles des créations ? Comment, alors que cela fait des années que tout le monde le sait, une image CONTRAINT les femmes et hommes politiques à se… Continuer la lecture