“La rougeole et le cycle de 51.6 années ?” par Martin Armstrong

  COMMENTAIRE : Martin, merci pour votre travail. Votre découverte du cycle calé sur Pi est juste extraordinaire. Je suis mère et vous avez probablement entendu parler de la dernière épidémie de rougeole ayant comme foyer Disneyland (US) et désormais de la peur qu’ils forcent la vaccination de tout le monde. Il s’avère que je viens juste de lire que le programme de vaccination contre la rougeole a démarré il y a de cela 52 ans. Il y a un chercheur du nom de Dr Heffernan qui, à l’aide de calculs mathématiques, a prédit que 52 ans après que le vaccin… Continuer la lecture

“Le déclin et la chute des Etats-Unis, comme prévu…” par Martin Armstrong

QUESTION : M. Armstrong ; j’ai lu votre essai sur le cycle des 224 années qui annonce que l’apogée des US sera atteinte le 22 avril 2013. Ce fût le début de l’argumentation d’Obama en faveur d’une invasion syrienne. Je dois dire que je suis époustouflé par la précision de votre travail. J’ai lu un article de journal qui pointe cet événement comme le déclin des US en tant que puissance mondiale. Pouvez-vous expliquer comment et pourquoi vos modèles sont si précis ? Depuis cette date, tout ce que l’on peut lire désormais hors des Etats-Unis est comment l’Amérique est en train de… Continuer la lecture

“Questionner les cycles” par Martin Armstrong

  QUESTION : M. Armstrong, merci d’éduquer les gens tel que vous le faites. J’ai une question à propos d’un graphique posté avec votre article du 8 avril nommé « L’ECM et l’interaction d’une structure ondulatoire complexe ». Vous montrez une série de graphiques et celui de « La couverture glaciaire annuelle maximale des Grands Lacs 1973-2014 » me semble être purement aléatoire. Si cela est faux, pourriez-vous expliquer comment votre modèle serait capable de projeter, disons, la couverture glaciaire hivernale des Grands Lacs pour 2015 ? Car ce graphique ne semble suivre aucun cycle connu ou calé sur Pi. Merci d’avance pour votre éclairage. NM REPONSE :… Continuer la lecture

“La capacité de la FED à créer de l’argent à partir de rien” par Martin Armstrong

QUESTION : Merci pour l’explication sur ce qu’est le système de réserves fractionnaires. Ça clarifie le véritable objectif et l’impact de cette question sur l’économie. Pourriez-vous maintenant expliquer ce qu’est un assouplissement quantitatif ? Il semble que ce soit là qu’ait lieu la création de masse monétaire à partir de rien. cs REPONSE : Là, on rentre dans une tout autre catégorie. La Réserve Fédérale a été fondée avec la capacité à pouvoir créer une quantité ÉLASTIQUE d’argent – ce qui n’est pas le rôle des autres banques. A l’époque, la théorie était que lorsqu’une contraction de l’économie se ferait… Continuer la lecture

“Tsipras rencontre Poutine – Obama, l’Amérique et son statut d’ex-superpuissance” par Martin Armstrong

La bêtise de Bruxelles consistant à pousser la Grèce à payer ses dettes alors que personne d’autre ne le fait est de la pure folie. La proposition que nous avons mise en avant lors de la « Conférence de la Solution » est beaucoup plus profonde que ce que beaucoup n’ont réalisé de prime abord. Éliminer la dette gouvernementale à un niveau fédéral sauverait l’Europe par le fait que cette sorte de conversion de créances en capital, que d’ailleurs Poutine est en train d’étudier au sujet de la Grèce mais en utilisant les avoirs étatiques grecs, est en définitive la seule solution…. Continuer la lecture

“La 6ème Vague” par Martin Armstrong

    QUESTION : Marty, je me souviens que vous aviez un graphique juxtaposant la chute de Rome et l’ECM. Pouvez-vous nous le remontrer ?   REPONSE : Voici ce graphique. L’ultime Sixième Vague marqua l’apogée de l’empire romain. Tous les historiens établissent le début de la Chute de Rome à la mort de Marc Aurèle en 180 apr. J.-C. Il parvint presque à faire entrer son empire dans un nouvel âge en envoyant un ambassadeur en Chine. Ceci a été mis en lumière dans des livres de la dynastie Tang. L’Est et l’Ouest se connaissaient et des marchands avaient établi des routes commerciales…. Continuer la lecture

La fille de nulle part

Je suis la fille de nulle part. J’erre sans but dans ce monde aux apparences hostiles et qui m’est pourtant si familier. Les rencontres m’ont formée : je suis les autres donc les autres sont moi. Conjuguant et jugulant les flux, j’atteins le nirvana en contemplant. Cela n’empêche, le verbe est mon arme, ma beauté un fardeau. Je comprends tout. Car je suis la fille de nulle part. Et si vous un jour vous me croisez sur votre chemin, vous m’oublierez aussitôt. Je navigue sur les flots humains tel un spectre incarné malgré lui; vous scrutant sans que vous ne… Continuer la lecture

Une piste

Empruntant un chemin de traverse, il espérait retomber sur la route qui l’avait conduit jusqu’à ce promontoire rocheux. Cela lui avait permis d’observer pendant quelques minutes Aurora, ville qui l’avait vu naître.  Les gens marchaient calmement le long des différentes artères et la circulation était dense sans être surchargée. Résultat : une impression de tranquillité véritable se dégageait de ce tableau urbain.  Alors qu’il avançait à vive allure, ses pensées faisaient de même. La vision qu’il venait d’avoir correspondait parfaitement, en termes purement géographiques, à ce qu’il avait entrevu dans son rêve, la veille. Car elle lui était encore apparue…. Continuer la lecture

“La crise de la dette souveraine sous stéroïdes” par Martin Armstrong

QUESTION : M. Armstrong; tout d’abord, merci infiniment de partager avec nous vos vues sur la façon dont le monde fonctionne réellement. Alors qu’on est abreuvé de théories du complot, vous êtes le seul qui ait une véritable expérience des choses que vous traitez ici. Mon neveu travaille dans une des 10 plus grandes banques au monde. Il m’a confié que tout le monde vous lit dans la salle des marchés et que vous tapez dans le mille à chaque fois. Mais ils ne peuvent s’exprimer publiquement. Il m’a également dit que vous seul semblez vraiment contempler la profondeur des… Continuer la lecture

L’argent est du temps économisé

“Deux grands penseurs de la seconde partie du XXe siècle ont écrit sur le temps et l’argent, et ce qu’ils exposent rejoint notre démarche, il s’agit de Jacques Derrida et Jean-François Lyotard. Le premier, dans un texte lumineux d’intelligence, nous propose de renverser le proverbe bien connu “Le temps c’est de l’argent. Celui-ci traduit en effet des enjeux fondamentaux. Le temps est ici celui du travail et de la production qui peut ainsi se mesurer en argent. Le travail et la production jouant un rôle médiateur entre le temps et l’argent. Cette conception est celle de toute l’économie politique”. En… Continuer la lecture